INEE – Biodiversité marine en Guyane, une zone vitale

L’INEE, Institut écologie et environnement, est un institut de recherche fondamentale du Centre national de la recherche scientifique dans le domaine de recherche sont l’écologie globale avec l’écologie et l’environnement notamment de la biodiversité et les relations hommes-milieux.

Une expédition Greenpeace au large de la Guyane lancée fin août, avec des scientifiques du CNRS, démontre l’importance de mettre en place des mesures de protection spécifiques pour les eaux guyanaises.

En effet, balaines à bosse, rorqual tropical et autres cétacés font plus que passer par cette zone, mais s’y nourrissent, mettent bas…

Oiseaux, poissons, cétacés, les eaux guyanaises portent une riche biodiversité, potentiellement menacée par les projets d’exploitation d’hydrocarbures au large du Brésil.

Par principe de précaution, “Greenpeace demande la création d’un vaste réseau de réserves marines qui couvrirait au moins 30 % des océans d’ici à 2030, un objectif également défendu par les scientifiques de l’Union internationale pour la conservation de la nature”.

L’article est disponible sur le site du CNRS/INEE.

En bonus, l’espace Guyane du site du WWF.

Bonne lecture!

Nous suivre

.