IEA – 2018 voit à nouveau une forte progression des émissions mondiales de CO2

En lien avec notre article précédent, nous partageons la dernière publication de l’IEA (International Energy Agency). L’IEA est une organisation internationale fondée à l’OCDE en 1974, basée à Paris.

L’AIE est reconnue mondialement pour la publication de son rapport annuel, le World Energy Outlook (WEO), ainsi que ses rapports Energy Technology Perspectives et ses rapports sur les perspectives à moyen terme sur les marchés du pétrole, du gaz, du charbon, et plus récemment des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Dans la suite de 2017, 2018 voit les émissions de CO2 progresser de 1.7% au niveau mondial, hausse principalement portée par la Chine, l’Inde et les Etats Unis (85% de la hausse à eux trois) et due aux besoins supplémentaires en énergie.

A noter que l’Allemagne, le Japon, le Mexique, la France et le Royaume Uni ont vu leurs émissions baisser en 2018. L’Europe connait de son coté une baisse de ses émissions de 1.3%.

Ces besoins supplémentaires en énergie ont été couverts principalement par des centrales à charbon, d’où les effets massifs sur les volumes d’émission de CO2.

Toutefois, deux points positifs ressortent:

  • La production d’électricité à partie d’énergies renouvelables a augmenté de 7% en 2018,
  • Le nombre de projets de CCUS (Carbon Capture, Utilization, and Storage) a pour la première fois depuis 10 ans vu une augmentation. A ce jour, 43 projets sont en exploitation en cours de mise en place ou à l’étude.

Bonne lecture!

Résultat de recherche d'images pour "iea"

Nous suivre

.