FRB – Les services rendus par les écosystèmes forestiers : une évaluation dans le cadre du programme EFESE

Image par Valentin Sabau de Pixabay

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) est une plateforme entre les différents acteurs scientifiques et les acteurs de la société sur la biodiversité.

La FRB a été créée en 2008, à la suite du Grenelle de l’environnement, à l’initiative des ministères en charge de la recherche et de l’écologie, par huit établissements publics de recherche. Ceux-ci ont depuis été rejoints par LVMH, l’Ineris et l’université de Montpellier, ce qui porte à 11 le nombre de membres fondateurs.
La Fondation pour la recherche sur la biodiversité a pour mission de soutenir et d’agir avec la recherche pour accroître et transférer les connaissances sur la biodiversité. Elle est membre associée de l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi).

La FRB est une fondation de coopération scientifique de droit privé. Elle exerce ses activités en toute indépendance et compte une vingtaine de salariés.

Dans le cadre du programme EFESE ( Évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques), la FRB publie un article sur l’étude des services rendus par les écosystèmes forestiers d’avril 2019.

Ce rapport aborde de multiples sujets: fonctionnement de l’écosystème, exploitation du bois, consommation du gibier, des produits de la foret (champignons, châtaignes, …) … au travers de quatre sections:

  • État des écosystèmes forestiers métropolitains,
  • Le fonctionnement de l’écosystème forestier permet la fourniture des services écosystémiques,
  • Dynamique des services écosystémiques en fonction des modes de gestion,
  • Évaluation économique de sept services écosystémiques

Il met également en avant des préconisations “pour améliorer la fourniture de bouquets de services :

  • éviter la fragmentation des massifs (qui est cependant limitée et compensée par l’extension et l’agrégation de massifs),
  • prévenir et limiter les dégâts que peut engendrer le dérèglement climatique, par exemple par la migration assistée des essences,
  • limiter les perturbations liées au prélèvement de bois en évitant les coupes rases mais en visant à prélever à terme l’accroissement net des arbres,
  • favoriser la résilience des forêts en les diversifiant (essences, âge des arbres, etc.).”

Les résumés EFESE à l’attention des décideurs sont également disponibles par grand type d’écosystème:

Bonne lecture!

.