France Stratégie – Faire de la PAC un levier de la transition écologique

Image par Alexas_Fotos de Pixabay

Tout d’abord, la définition de Wikipedia.

La politique agricole commune (PAC) est une des plus anciennes et jusqu’à peu la plus importante des politiques communes de l’UE (environ 35 % du budget européen, 45 % si on englobe le Développement rural) en matière budgétaire, mais actuellement en baisse. Créée par le traité de Rome en 1957, ses grandes lignes sont définies à la conférence de Stresa (du 3 au 12 juillet 1958). Elle a été mise en place en 1962. Ses objectifs sont :

  • d’accroître la productivité de l’agriculture ;
  • d’assurer un niveau de vie équitable à la population agricole ;
  • de stabiliser les marchés ;
  • de garantir la sécurité des approvisionnements ;
  • d’assurer des prix raisonnables aux consommateurs.

Deux grands piliers donc à cette PAC, le soutien des marchés et des prix agricoles, et le développement rural (amélioration de la compétitivité de l’agriculture et de sa multifonctionnalité, promotion de la protection de l’environnement en agriculture ainsi que des mesures forestières contribuant au développement durable, participation au développement des territoires ruraux).

Pour vous faire une idée sur la PAC:

France Stratégie, des pistes d’évolution pour la PAC

Comment rendre la PAC plus durable? Basée sur une approche productiviste (très), issue d’une société de compétitivité, indispensable aux milliers de “petits” agriculteurs et par certains cotés très rentable pour les plus grosses exploitations, la PAC doit évoluer.

Les enjeux ont changé, France Stratégie propose une analyse des pistes d’évolution de la PAC, dans une approche “agro écologique”.

Vous pouvez trouver le rapport complet ainsi que son dossier de présentation.

France Stratégie s’essaye à un exercice prospectif, en rupture à notre sens, résumé par le schéma suivant:

France Stratégie

Exercice à iso budget, basé sur une reventilation des recettes, mise en place de bonus/malus, diversité des cultures et productions, paiement de base par unité de travail, les évolutions proposées permettraient à la PAC d’appuyer les transitions nécessaires à notre modèle agricole et ainsi de “renforcer l’ambition environnementale de la PAC, quitte à la compléter par un système additionnel de bonus autofinancés au niveau national, s’il n’était pas possible de dégager un consensus européen.”

Bonne lecture!

Nous suivre

.